As Monaco : Pourquoi faire un mailing ?

Deuxième de son groupe derrière l’AS Monaco, Liverpool est relativement épargné lors des huitièmes de finale et parvient à se défaire facilement des Allemands du Bayer 04 Leverkusen, 6-2 sur l’ensemble des deux matchs. Bonne nouvelle, Liverpool est idéalement desservie par des compagnies low-cost depuis de nombreuses villes françaises et ce directement. Grâce à une bonne projection à droite, Pol Lirola déboule dans la surface de l’OL, mais il se trompe au moment de la passe et ne voit pas le retour de Lukeba qui le contre ! Lyon a notamment une attaque décimée – Moussa Dembélé (Covid), Tino Kadewere (suspendu), Karl Toko Ekambi (CAN), Islam Slimani (transfert) et Lucas Paquetá (sélection), alors que Marseille est privé de Konrad de la Fuente (Covid), Leonardo Balerdi (suspendu lors du match 1 et donc également ce soir), Bamba Dieng et Pape Gueye (encore en lice à la CAN avec le Sénégal), Gerson (sélection), ou encore des recrues Sead Kolasinac et Cédric Bakambu (pas qualifiés).

Pour piéger la défense adverse, Jorge Sampaoli avait misé sur la vitesse de Bakambu et surtout Dieng, plutôt que sur Milik, de nouveau renvoyé sur le banc. Benoît Bastien demande gentiment à Jorge Sampaoli de se calmer, comme à son habitude très remuant sur son banc. Boubacar Kamara est en retard sur Ryan Cherki dans l’entrejeu en giclant dans son dos, et Benoît Bastien le sanctionne. Ce matin, Layvin Kurzawa est arrivé avec un petit quart d’heure de retard à la séance d’entraînement du PSG au volant de sa voiture de sport au cheval cabré. RMC Sport c’est d’abord la chaine du foot en direct. SPORT – L’Olympique de Marseille, battu 3-2 aux Pays-Bas par le Feyenoord Rotterdam en demi-finale aller de la Ligue Europa Conférence, ce jeudi 28 avril dans la soirée, a préservé ses chances de se qualifier pour la finale de Tirana le 25 mai. L’OM a préservé ses chances de se qualifier pour la finale de Ligue Europa Conférence. Les quatre premières places de ce championnat sont qualificatives pour les compétitions européennes que sont la Ligue des champions et la Ligue Europa. Avec 8 matches à jouer en l’espace d’un mois, répartis dans 3 compétions différentes (Ligue 1, Coupe de France et Europa Conference League), Marseille va devoir cravacher pour en sortir indemne.

D’un autre côté, une certaine désapprobation est née de l’envie de son incroyable ascension de l’extrême pauvreté à des richesses inimaginables. À cinq minutes du terme, Dembélé, encore lui, inscrit son 19e but de la saison et remet les deux équipes à égalité. Les deux équipes terminent les prolongations sur le score de 2 buts partout et les responsables se mettent d’accord pour finir la rencontre sur une séance de penalty. Autant que son tir au but converti sur son mauvais côté (ce que Ben Healy n’est pas parvenu à réaliser) durant la fameuse séance qui a clôturé ce duel incroyable. Kamara. Celui-ci prend alors sa chance instantanément, mais il ne se couche pas suffisamment sur le cuir qui fuit le cadre ! Le cuir file ensuite à droite, où Pol Lirola ajuste alors un bon centre et trouve Mattéo Guendouzi, qui s’essaie à une reprise dos au but !

Après un relais à l’intérieur avec Valentin Rongier, Pol Lirola lance parfaitement Cengiz Ünder à droite ! Dimitri Payet revient vers l’intérieur et décoche un centre devant le but ! Grâce à un bon renversement, puis à un relais avec Ryan Cherki, Malo Gusto rentre à l’intérieur pour frapper, mais il se heurte à la muraille phocéenne. Lopes – Dubois, Boateng, Lukeba – Gusto, Mendes, Caqueret, Henrique – Shaqiri, Cherki, Emerson. Pressé dans sa surface par Cengiz Ünder, Castello Lukeba doit dégager en touche à gauche. Mattéo Guendouzi et Valentin Rongier ont plongé dans la surface de réparation, mais Jérôme Boateng les devance et dégage !

Décalé par Valentin Rongier sur la droite de la surface de Lyon, Cengiz Ünder centre en retrait ! C’est contré du pied par Valentin Rongier. Marseille met clairement le pied sur le ballon dans ce début de partie et cherche à trouver la faille en contournant le bloc lyonnais. Le XI de départ lyonnais pour affronter Marseille ! Depuis sa défaite 0-2 à Lille le 3 octobre, Marseille a enchaîné 5 victoires de suite à l’extérieur : 1-0 à Clermont, 1-0 à Nantes, 2-0 à Strasbourg, 1-0 à Bordeaux, et 2-0 à Lens. Mis sous pression par les victoires de Monaco et de l’OM ce week-end, le Stade Rennais est dans l’obligation de l’emporter à Nantes ce mercredi (21 heures) pour continuer à croire à une qualification pour la Ligue des champions la saison prochaine. Le troisième peut rejoindre la phase de groupes en passant par deux tours de qualification. Isabela Pagliari revient sur la semaine du Brésilien en passant également par Marco Verratti et Lionel Messi.

Le Brésilien centre alors et tombe sur le retour de Thiago Mendes, maillot de foot pas cher qui balance en corner. Après une longue séquence de possession lyonnaise, relativement stérile, Thiago Mendes déclenche une frappe lourde aux abords de la surface marseillaise ! Allan Saint-Maximin ratait lui le cadre d’une frappe puissante quelques instants plus tard. Cela arrive ensuite sur Maxence Caqueret, qui contrôle, se met sur son pied droit et déclenche la frappe ! A l’issue d’une longue séquence de possession de l’OM, Pau López trouve directement Anthony Lopes avec son dégagement au pied. Mattéo Guendouzi se défait du marquage de Léo Dubois au premier poteau, puis lobe Anthony Lopes d’un coup de casque ! 7 mai 2022 à 15h45 Auteur d’un doublé face au LOSC ce vendredi, Aurélien Tchouaméni devrait crouler sous les propositions cet été.

A 22 ans seulement, le champion du monde s’est doté d’un palmarès impressionnant. Ryan Cherki avait fait un appel en profondeur sur l’ouverture de Dubois, mais il revenait d’une position de hors-jeu et il s’est mal aligné au moment de démarrer sa course vers le but. Léo Dubois cherche timidement dans la surface de l’OM Henrique qui s’est projeté, mais Saliba couvre. Ryan Cherki se retourne face au jeu et cherche vite en profondeur la montée d’Emerson, mais Saliba a tout lu et couvre parfaitement. Nouvelle très bonne intervention de William Saliba sur Henrique et dans sa surface, après un bon travail de Ryan Cherki à droite. La seconde est la bonne. Xherdan Shaqiri jaillit devant Luan Peres alors que la défense de l’OM montre un peu de suffisance, mais Duje Ćaleta-Car est là en seconde lame et il ferme la porte. Lancé côté gauche par Luan Peres, Luis Henrique déboule dans son couloir pour jouer une première offensive, mais son centre est renvoyé par Castello Lukeba, puis Mattéo Guendouzi, qui hérite du dégagement, dévisse. Xherdan Shaqiri provoque à droite, puis délivre un petit centre court qui longe l’entrée de la surface marseillaise !

Xherdan Shaqiri se charge du coup franc placé à droite, mais le Suisse met trop de puissance et trouve directement la sortie au troisième poteau. Troisième à deux unités du deuxième, Nice, mais avec un match en plus à disputer, maillots de foot pas cher chine l’Olympique de Marseille peut ravir la place de dauphin à son futur adversaire en Coupe de France en s’imposant ce soir face à un OL bien pâle sur le papier. Mais pour cela il va falloir gagner ce match et la côte est de 4.55 sur le site de paris en ligne et paris sportifs Unibet ce qui ne les rend pas favoris ! Sans réel attaquant au coup d’envoi, l’OL n’a pas vraiment trouvé le moyen de faire douter une défense phocéenne bien en place. Léo Dubois envoie une superbe transversale dans le dos de la défense de l’OM ! Après un bon relais avec Dimitri Payet à gauche, Luis Henrique fixe la défense de l’OL et écarte sur Mattéo Guendouzi. Mésentente entre Luan Peres et Luis Henrique à gauche, et Malo Gusto récupère le cuir. En retard au départ, Malo Gusto parvient pourtant à passer l’épaule et Luan Peres vient le faucher par derrière sur le côté droit.

Sur le décrochage de Dimitri Payet au milieu, Jérôme Boateng vient au contact et fait valser le Français en arrivant en retard. Passe décisive de Dimitri Payet. La première tentative de Payet est jouée au premier poteau et renvoyée par Malo Gusto, pour un nouveau corner. Le corner est botté au premier poteau, où Léo Dubois vient couper la trajectoire, mais sa tentative lobée ne retombe pas et file en sortie. Neymar, faisant même savoir, avant de s’attaquer au Français, « qu’il n’était pas venu à Paris pour être ridicule.

Published by

Leave a Reply

Your email address will not be published.